~ accueil ~

Ce que nous avons fait jusqu'à présent
Etat actuel des projets et besoins de l'association

- Une cinquantaine de chameaux, une quarantaine d'ânes, une cinquantaine de vaches et plus de 1500 chèvres et moutons ont déjà été achetés. Mais il faudrait une aide beaucoup plus massive pour que tous les éleveurs nomades de Bagga puissent faire vivre leurs familles grâce au produit de leur travail.

- Depuis 1997 une dizaine d'enfants est prise en charge à Tahoua (préfecture), pour qu'ils puissent suivre une scolarité normale. Grâce aux parrainages, nous pouvons les loger, les nourrir, les soigner, les habiller, et payer leurs frais de scolarité. Nos premiers filleuls sont à présent entrés dans la vie professionnelle et nous avons fêté en 2016 notre première bachelière.

- De 1995 à 2000, "Terre des Hommes Alsace" nous a aidés à financer une école de brousse, qui nous a permis d'alphabétiser une cinquantaine de petits nomades et de leur servir deux repas chauds par jour. Fermée à partir de 2000, car une vaste opération de reboisement de la vallée de Bagga ne permettait plus à suffisamment de familles nomades de se regrouper dans cette zone avec leurs troupeaux, notre école de brousse a été depuis réouverte et chaque année une moyenne de 20 à 25 petits nomades peuvent chaque jour bénéficier des cours .

- Pour les enfants nomades que nous ne pouvons pas scolariser à Tahoua, nous alimentons grâce à des parrainages un pécule qui nous permet de leur acheter des animaux et de leur remettre un troupeau dès qu'ils sont en âge de s'en occuper. Actuellement 32 de ces enfants sont parrainés, mais pour que tous les enfants nomades qui souhaitent eux aussi devenir éleveurs puissent débuter leur vie d'adulte avec leur propre troupeau, il nous faudrait beaucoup plus de parrains et de marraines.

- Pour augmenter les chances des jeunes de trouver un emploi correctement rémunéré, nous les aidons à diversifier les possibilités. 4 jeunes ont passé leur permis de conduire et peuvent gagner leur vie comme chauffeurs de véhicules de transports en commun. Nous avons également construit deux boutiques dans lesquelles les jeunes peuvent apprendre à gérer un petit commerce, et acheté des machines à coudre pour l'initiation des jeunes filles à la couture.

- En 1997, "Terre des Hommes Alsace" a acheté pour TATIT un grand jardin et financé la construction de deux puits à Bagga afin que les Touareg qui le souhaitent puissent être initiés à l'agriculture. A présent nous possédons deux jardins . Grâce à un don important deux forages ont pu être percés, rendant possible la culture d'une grande variété de légumes ainsi que d'arbres fruitiers.

- Nous essayons d'améliorer les conditions de vie des familles :

Nous aidons chaque année les familles les plus nécessiteuses à acheter leurs aliments de base lorsque les prix augmentent en période de pénurie. Lors de la famine qui a touché le Niger en 2005, nous avons pu récolter 30 000 € de dons pour acheter du mil pour plusieurs centaines de personnes.
Nous faisons hospitaliser chaque année des nomades atteints de maladies graves et vacciner une centaine d'enfants en cas d'épidémies.
Nous distribuons régulièrement des couvertures chaudes pour la saison fraîche.
Nous construisons des cases pour les familles qui souhaitent se sédentariser.

Nous pouvons trouver tout ce qu'il nous faut sur place au Niger! Ce que nous recherchons ce sont uniquement les moyens financiers pour mener à bien nos projets.